MEDAILLE D'OR DE L'ACADÉMIE


Après le soutien très remarqué du Président de l'Académie d'Architecture, Thierry van de Wyngaert, à la cause d'Henri Ciriani dans le litige qui l'oppose au Conseil général des Bouches-du-Rhône à Arles  (voir ci-dessus le lien vers le site de l'Académie), voici que l'Académie vient de lui décerner sa médaille d'or dans une cérémonie qui s'est tenue à la Maison de l'Architecture de Paris le 12 juin 2012.

LES ONZE LIGNES QUI FORMENT LE PROJET



DEUX LIGNES
Les deux bâtiments linéaires qui convergent sans se toucher, pour accueillir l'entrée principale du bâtiment, sont en même temps l'ancrage du musée proprement dit, leurs parois servant de fond au musée: une blanche, la façade arrière de l'aile culturelle, l'autre rouge, appelée "stoa" par l'architecte, celle de l'aile scientifique.

TROIS TRIANGLES
Nous distinguons trois triangles dont un seul l'est réellement, les deux autres étant virtuels; ce triangle accueille la cour centrale d'où émerge l'escalier monumental menant à la quatrième façade pour culminer la promenade architecturale amorcée dans le hall d'accueil.